retour de voyages


En lisant Héléna Norbert-Hodge, Greg Mortenson, Robert Gessain et beaucoup d’autres, je pensais avant de me rendre dans tous ces endroits, que le progrès était une chose inévitable, l’évolution historique inéluctable, que l’on ne pourrait jamais réellement remettre en question.

Comme eux aujourd’hui, je n’en suis plus si sûre.

Chaque visage rencontré, chaque main tendue et chaque propos recueilli précieusement dans l’intimité et la confiance, m’ont convaincu que plus d’un chemin mène à l’avenir. A travers eux, j’ai découvert un autre mode de vie, un mode d’existence harmonieux, des réalisations altruistes qui reposent sur l’excellence d’une corrélation entre l’homme et la terre.

Cette étroite relation enrichit la vie d’un être humain sans comparaison possible avec la richesse matérielle et le progrès technologique.

Petits peuples en voie de disparition, tribus et ethnies au mieux minorées si ce n’est détestées par certains gouvernements, continuent à susciter chez les acteurs du développement et du progrès – malgré quelques bons sentiments exprimés – incompréhension, destruction, irrespect, anéantissement …

Dans un monde où règne un matérialisme sans âme, une soif de profit, la voix des anciens semble plus sage et plus avisée que jamais.

Ces peuples racines au bord du monde sont les sanctuaires de notre planète. Notre luxe ultime, par leur histoire, leur philosophie, leur savoir faire …

Au cœur de chaque tribu vivent les plus beaux humanistes, les plus grands artisans d’art, un patrimoine de l’humanité qui force le respect.

Tribus du Monde, n’est surtout pas un « cabinet de curiosité » d’ethnies et de tribus, mais plutôt une tentative de réponse à ce qui n’est pas nous, une curiosité, une tolérance, une envie d’apprendre et de comprendre l’autre.

les expositions



l'association tribus du monde


L’association Tribus du Monde qui a pour but d’exposer des portraits et des témoignages d’hommes et de femmes à travers leurs mains, appartenant à des ethnies/tribus menacées de disparition, a demandé à la photographe Anne de Vandière de collaborer à son projet.

L’association souhaite contribuer à la prise de conscience de personnes pouvant agir sur cette menace tels que des politiques, des organismes multilatéraux, des entreprises engagées dans le développement durable…
A la vente de chaque photo, les ethnies/tribus recevront une partie significative de cette vente.

SPECIAL THANKS


Sénégal (2009) :                               
Marie Paule Ferry  |  Laure Lhote  |  Assan Saal  |  Aleth Lablanchy
Inde (2010) :
Hervé Perdriolle  |  Laure Lhote  |  Baloo
Népal  (2010) :
Ashok  |  Priscilla Telmon  |  Laure Lhote

Tanzanie (2011) :
Marine de Labriolle |  Priscilla Telmon  |  Alex Tibani

Australie  (2011) :
Serge Negus  |  Kirsty Cockburn  |  Dan Balint  |  Alex Smee
Thaïlande (2012) :
Priscilla Telmon  |  Bim Kanjanapanboon  |  Julien Spiewak
Laos (2012) :
Priscilla Telmon  |  Tongphan Misavanh
Groenland (2012) :

Tobias Iqnatiussen  |  Rémy et Catherine Marion  |  Yann Kersalé
France (2012) :

Yann Kersalé et à ma nouvelle famille du Penn-ar bed
Malaisie (2013) :
Marine Sans  |  Clara Cuzin  |  Rex Roscom
Canada (2013) :
Geneviève Chevallier  |  Marine Sans
Ethiopie (2013) :

Christine Colson  |  Stéphanie Mary  |  Guirma

Ladakh (2014) :
Fondation 1700 Ft | Sujata Sahu, Delek Namgyal, Rinchen Tundup, Lundup Gylpo, ainsi que Valérie Chalopet et Stéphanie Mary.

Equateur (2015) :
Sébastien Cazaudehore | Ambre Franrenet | Amélie Leman | Catherine Marion
Pérou (2015) :

Jose Luis Leo Orellana  |  Jorge Malco Jiménez Herrera  |  Catherine Marion.

Laponie (2015) :

Olivier Durand  |  Ann Caroline Siri Fynn

les partenaires



Survival aide les peuples indigènes  à défendre leur vie, protéger leurs terres et déterminer leur propre avenir.












WP-Backgrounds by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann