Les peuples de l’OMO



En suivant la vallée du grand Rift on découvre la vallée de l’OMO et ses peuples ancestraux : Hamar, Mursi, Karo, Dassanech, Ari, Surma…

Le berceau de l’humanité.


Pour Yves Coppens, à partir du grand carrefour d’il y a 8 à 10 millions d’années qui aboutit à la séparation des lignées des grands singes et des êtres humains, s’épanouit « un vrai bouquet de pré humains dont Lucy est une des fleurs »


Lucy a été découverte le 30 novembre 1974 à Hadar sur les bords de la rivière Awash par une trentaine de chercheurs éthiopiens, américains et français, codirigé par Donald Johanson (paléanthropologie), Maurice Taieb (géologie) et Yves Coppens (paléontologie).




« Je suis anatomiste et je pense que les humains ont une drôle d’allure. Lorsqu’on a l’habitude de travailler sur le monde animal qui, lui, vit à quatre pattes, voir ces mammifères perchés sur leurs grands membres inférieurs avec des membres supérieurs stupides qui ballotent, avec ces mains flottantes comme extrémités, et d’apparence inutiles, c’est très frappant. Ce côté paradoxal, ce côté objet apparemment sans importance qui pendouillent. Et puis le fait que la main, par sa puissance et sa précision de prise, soit l’instrument de la culture. Or, la culture est née il y a seulement trois millions d’années, après quinze milliards d’années d’attente. Tout à coup la main a été le moteur, l’outil qui a fait des outils. Cela a été tout d’un coup la naissance du monde culturel qui a fait l’homme, naturellement. C’est d’une audace incroyable. L’homme qui au lieu de prendre un caillou en a pris deux pour les taper l’un contre l’autre. Subitement, les deux bouts pendouillant de nos deux membres supérieurs ont réussi à façonner un monde nouveau. Mes mains ont beaucoup palpé. Elles sont mon outil premier d’information. Toucher du silex, de la matière polie, de la pierre taillée par la forme et le détail de la retouche. Vous dire si c’est moins ancien ou plus ancien comme taille … Je pourrai les reconnaître les yeux fermés. Cette face d’un million d’années que j’ai dans les mains, par sa morphologie, me donne des quantités d’informations de cette époque-là. Je la vois par le bout de mes doigts. Pour moi, un fossile arrive du temps. Du temps où il a été enfoui avec toutes ses formes en deux ou en trois dimensions, toute son anatomie, toute sa morphologie, tous ces détails qui vont me donner la quatrième dimension. Ce qu’étaient ces gens là à cette époque là. Ces petites mains que vous voyez ont palpé des millions de fossiles.

On arrivera sans doute un jour à un outil informatique, électronique qui permettra de sentir les formes et de les comparer quantitativement, qualitativement, et d’exprimer tout de suite l’information sur le statut de l’objet en question. On fera de façon automatique ce que je fais par la palpation artisanale. Mais jamais on n’aura la qualité de sensibilité que possède le bout des doigts … »


Yves Coppens,

paléontologue (extrait du livre H/AND)



Hamar


« Mes mains sont vieilles et usées par le travail. Mais plus j’avance dans l’âge et plus une multitude de « jeunes mains » prennent la relève. Je viens d’un village près de la montagne Bitta. Mon nom, Algo, vient d’une plante Alggé, dont certaines tribus se servent pour tisser la fibre et fabriquer des colliers. Je suis une vieille femme et je connais beaucoup de choses, comme l’histoire de l’origine de notre tribu qui fut soudée, il y a très longtemps, par notre premier chef, Bitta, qui venait de la tribu des Ari…..


Algo Oita

Doyenne

Hamar


Flux de photos caché… Cliquer sur une des photos pour afficher la série.   


« Quand la pluie tombe à la verticale, ce sont les jambes de la pluie. Je suis « la verdure qui pousse après la pluie ». Mon nom parle de ça. Je cueille dans la savane et dans les champs, ces petites feuilles de Moringa ou Alako en Hamar. Toute notre tribu connaît et apprécie cette plante qui soigne aussi bien le diabète que l’hyper tension.

A chaque instant mes mains me rendent des services, et comme j’aime les bijoux, elles en inventent et en fabriquent beaucoup …. »


Bergué Boddo

« Herbe qui pousse après la pluie »

Adolescente

Hamar


« Aujourd’hui, c’est mon Zeley, le rite le plus important dans la vie d’un Hamar. Mon passage de l’adolescence au monde des adultes. Je suis comme un mort, mort à ma vie d’enfant et prêt à renaître en tant qu’homme. Je suis nu comme un nouveau né. Les Maz sont ceux qui choisissent et tiennent les bêtes, entre 10 et 30 mâles castrés. Ils ont tous déjà faits le saut, et sont là pour m’encourager. Je dois faire deux allés retour en sautant sur le dos des bovins alignés. Mes mains, au bout de mes bras sont comme deux balanciers qui me donnent l’équilibre. Si je tombe, ce sera la honte, mais si je réussi, la fête durera trois jours et j’aurai bientôt le droit de me marier. C’est notre tradition. »


Boddo

Cérémonie du Zeley

Oukouli

Hamar




Karo


« Sur mon corps, mes peintures sont libres et inspirées de la nature qui m’entoure. C’est un culte de la beauté ancestral chez les Karo. Pour toi je me peints en blanc avec du kaolin et de l’eau que je mélange dans le creux de ma main gauche. Une fleur, une empreinte d’escargot, d’oiseau ou de lion dessinée dans ma paume, du bout des doigts, que j’applique sur mes bras, mes jambes, mon torse et mon visage … Les dessins, comme par magie apparaissent en séchant sur ma peau. Peintures éphémères, et demain je serais un autre … »


Lokota Wado

Guerrier

Karo


 » Les Karo disent que la maturité n’est atteinte que lorsque le coeur pénètre dans les yeux : lorsque l’homme voit avec son coeur. 

Je ne vais pas à l’école, ma famille a plusieurs champs alors avec mes mains je travaille la terre. Mais je préfère me faire photographier par les touristes ! C’est moins fatiguant …

Cette kalachnikov appartient à mon frère, mais je sais m’en servir. Je n’ai pas peur des armes. Les fusils qui viennent du Soudan sont plus efficaces que les flèches d’avant. Mais pas tout le temps ! Une kalachnikov neuve vaut environ 40 vaches …. »


Guélé Yassim

Adolescent

Karo

WP-Backgrounds by InoPlugs Web Design and Juwelier Schönmann